Eloro

Plage Eloro


La plage de Eloro se trouve sur la côte orientale de la Sicile entre Noto et Marzamemi, à environ 43 km de Syracuse. On y arrive de l’entrée nord de la Réserve Naturelle de Vendicari. La plage de sable doré se trouve à 300 mètres d’un parking équipé de douches qui a des prix abordables : 2,50 € voiture, 1,50€ moto et 5€ camping-car.
La mer qui baigne cette plage est cristalline et limpide avec des fonds peu profonds qui deviennent graduellement plus profonds.
Près des bouches du Tellaro, au sud de la plage, le littoral devient par traits rocheux.
Le long du sentier qui mène à la plage on peut admirer les vestiges du théâtre grec de la ville d’Eloro.

Caractéristiques

Nom: Eloro
Typologie: sable clair et rochers
Commune: Noto (SR)
Longueur: 300 m
Idéale pour: tous
Orientation: est-sud-est
Services: douche, parking
Gestion: plage publique
Comment s’y rendre: Au départ de Noto, sur la route départementale SP 19, suivre direction Riserva Naturale dei Vendicari, environ 11 km. On rejoint la plage de Eloro depuis l’entrée nord de la Réserve sur la SP 19, qui relie Noto et Pachino. On passe l’entrée et il faut laisser sa voiture au parking payant. Une ligne de bus dessert la Réserve Naturelle de Vendicari depuis Noto. Pour plus de renseignements tapez le site de la commune de Noto
GPS: Lat: 36.844692, Lon: 15,108923

La Réserve Naturelle de Vendicari


Sur un territoire d’environ 1512 hectares et 8 km de long sur le littoral entre Noto et Pachino, la Réserve Naturelle de Vendicari abrite un écosystème vierge riche de plantes typique du maquis méditerranéen et d’oiseaux migrateurs, tels que hérons, flamants et cigognes. Ces caractéristiques en font l’endroit idéal pour ceux qui aiment l’observation des oiseaux et le trekking. Une végétation luxuriante, des paysages à couper le souffle, une mer cristalline et des plages dorées qui alternent à des falaises, constituent le cadre des nombreux sentiers de l’oasis.
À l’intérieur de la Réserve on peut visiter les vestiges d’anciennes constructions qui remontent à plusieurs périodes historiques : les carrières de pierre de l’ancienne ville grecque d’Eloro, qui remontent au v siècle ; la Cittadella dei Maccari formée de la Trigona, une ancienne église byzantine et de catacombes de la même époque ; la tour souabe, une fortification du XV siècle située sur la rive de la plage de Vendicari qui servait de défense pour les activités du port ; enfin la tonnara de Vendicari, exemple illustre d’archéologie industrielle. Elle remonte au XVIII siècle et elle a été active jusqu’aux premières années du XX siècle, symbole encore de nos jours de la florissante activité du commerce du thon, très diffusée dans la zone.
La Réserve offre des plages parmi les plus belles et vierges de toute la côte ionienne : Eloro, située au nord de la Réserve près des vestiges de sa nécropole ; Marianelli, la plus écartée, pour ceux qui aiment le calme et les plages de Calamosche, Vendicari et San Lorenzo, les plus renommées par la mer cristalline.