• PLAGE LIBRE
  • PLAGE ÉQUIPÉE
  • PLAGE POUR TOUS
  • PLAGE POUR FAMILLES AVEC ENFANTS
  • CAFÉ
  • LOCATION D'ÉQUIPEMENT
  • RESTAURANT
  • PARKING
  • PLAGE DE SABLE DORÉ
  • FALAISES

La plage de Kamarina s'étire sur la côte sud-est de la Sicile, environ 30 kilomètres de Raguse. C'est une longue plage de sable doré et fin avec des fonds peu profonds et graduellement plus profonds, limitée par des rochers où l’on peut se baigner. Elle s'étend sur environ 1 kilomètre entre Scoglitti et Punta Braccetto, le long de la route départementale SP 102.
La plage, idéale pour familles avec enfants, est libre et aménagé avec service de location de chaises longues et de parasols, un bar et un restaurant. Des parkings gratuits sont situés tout près de la plage.
La plage pourrait être assez bondée aux mois de juillet et août, surtout pendant les week-end.

Le site archéologique de Kamarina

À peu de kilomètres de la plage, se trouve le site archéologique de Kamarina, parmi les sites les plus importants de la Sicile, qui constitue un patrimoine précieux d'archéologie terrestre et sous-marine. Kamarina, dont le nome selon Strabon signifie “habitée après beaucoup d'efforts”, fut une importante colonie de Syracuse, construite à l'embouchure du fleuve Ippari, dans la province de Raguse. Aujourd'hui il reste seulement des ruines et d'importants vestiges archéologiques, notamment sur la colline Cammarana, dans le territoire de la ville de Raguse.

Fondée au début du VI siècle avant J.-C. par les Syracusains dans le but de freiner l'expansion vers sud de la ville de Gela, elle devint bientôt un important centre agricole et ville de référence pour le florissant trafic commercial de l'arrière-pays de la province. Détruite à la suite d'un conflit contre la ville de Syracuse, elle fut refondée par Gela entre 492 avant J.-C. et 461 avant J.-C., retrouvant ainsi sa splendeur grâce également à une étroite alliance avec Athènes, contre Syracuse, lors de la Guerre du Péloponnèse. En 403-401 avant J.-C., Kamarina fut détruite une autre fois par l'armée d'Hannibal. Après la domination punique, la ville eut une nouvelle période de prospérité à la fin du IV siècle av. J.-C., pour rejoindre, sous Timoléon, son expansion urbaine maximale. Après avoir été conquise par les Romains en 258 av. J.-C., elle fut enfin détruite par les Arabes en 827.

Située sur une colline, l'acropole montre, aujourd'hui, les vestiges du Temple d'Athéna; à l'extrémité sud-ouest de la colline, entre le Temple d'Athéna Polias et le port, se trouve l'agora, dont les fouilles sont encore en cours. Les vestiges les mieux conservés de l'enceinte de la ville sont situés en dessous de la colline de Heracles. Les pièces archéologiques qu’on a trouvées sont conservés dans les musées archéologiques de Kamarina, Raguse et Syracuse. Le Musée Régional de Kamarina, un bâtiment rural de la fin du XIX siècle, possède une section réservée à l'archéologie sous-marine, illustre l'histoire politique, civile et économique de la ville de Kamarina et expose plusieurs objets de culte. Il est également siège d'impromptus artistiques.

Caractéristiques

Nom:
Kamarina
Typologie:
sable doré et rochers
Commune:
Raguse (RG)
Longueur:
1 km
Idéale pour:
tous et familles avec enfants
Orientation:
Ouest-sud-ouest
Services:
bar, restaurant, location d'équipement, parking
Gestion:
plage publique et aménagée
Comment s'y rendre:
Au départ de Santa Croce Camerina, sur la route départementale SP 102, suivre direction Kamarina.
GPS Lat:
36.880593
GPS Lon:
14.438440
loader loading
Opération en cours...